débloquer un drone d'un arbre

Comment débloquer un drone d’un arbre ?

Les gens peuvent être aussi fragiles que de la cire lorsqu’il s’agit de voler, tout comme Icare, qui a volé trop près du soleil. Aujourd’hui, cette situation ne se présente pas sous la forme d’ailes en cire fondue, mais de drones coûteux et de leurs compagnons favoris : les animaux de compagnie et les cerfs-volants.

Nous savons que vous étiez au milieu d’une journée excitante et amusante à faire voler votre cher drone dans votre région boisée. Alors qu’est-ce qui pourrait bien se passer lors d’une journée aussi parfaite que celle-ci ? Vous survolez le paysage, les arbres et le ciel, rien qu’une pensée, oubliée aussitôt qu’elle est hors de vue en une seconde. Vous n’avez rien d’autre à craindre que votre fantastique drone et un ciel plein de promesses. Jusqu’à ce que…

Il est important de prendre des précautions de sécurité lorsque vous récupérez votre drone. Vous risquez d’être endommagé, ainsi que votre drone, si vous ne prenez pas les précautions nécessaires.

Lorsque vous récupérez votre drone, veillez à prendre des précautions. Utilisez les conseils et astuces suivants, ainsi qu’une liste d’options utiles mentionnées ci-dessous pour débloquer votre drone d’un arbre.

Sommaire :

Que faire quand on bloque son drone dans un arbre ?

Commençons par réfléchir aux outils dont nous disposons. Si vous n’en avez pas, ne vous inquiétez pas : voici une liste d’options pour la récupération manuelle.

Le plus important dans cette situation est peut-être de garder espoir. Le problème n’est peut-être pas aussi grave qu’il n’y paraît. En fait, il se peut même que votre drone ne soit pas du tout bloqué.

Si c’est le cas, vous n’aurez pas besoin d’outils ou d’autres options ! Avez-vous déjà essayé de faire voler le drone hors de l’arbre ? Si non, c’est compréhensible. Le simple fait de voir votre drone se coincer dans un arbre peut être une raison de paniquer et de chercher des solutions avant d’essayer quoi que ce soit qui puisse causer plus de dommages.

D’abord, inspectez la scène : Pouvez-vous voir votre drone ? Si oui, pouvez-vous transmettre la caméra FPV du drone à votre téléphone pour avoir une bonne vue de l’endroit où se trouve votre drone et de ce qui l’entoure exactement ?

Si vous répondez oui à l’une de ces questions, faites attention à l’emplacement des hélices par rapport aux branches ou aux feuilles. Supposons qu’elles soient emmêlées dans les hélices ou dangereusement proches d’elles (ce qui peut entraver leur mouvement).

Dans ce cas, vous devez ignorer cette option, car le drone risque de s’enfoncer davantage dans l’arbre et/ou d’endommager ses rotors en essayant de s’envoler !

Si les hélices de votre drone sont coincées dans l’arbre et que vous pouvez voir une trajectoire de vol claire, vous pouvez essayer de faire sortir votre drone de l’arbre. Assurez-vous de savoir à quelle hauteur soulever le drone et dans quelle direction il doit voler pour être délogé. Une fois que vous êtes sûr de ce que vous allez faire, essayez de faire voler le drone hors de l’arbre. Si vous n’arrivez pas à le faire voler, essayez de déplacer les hélices dans différentes directions pour voir si elles bougent suffisamment pour que le drone se détache.

ATTENTION :

Si votre drone est coincé très haut dans un arbre et commence à tomber, il peut être judicieux de faire tourner les rotors avant de toucher le sol. Cela vous permettra de vous rétablir au milieu de la chute, plutôt que de faire tomber votre drone jusqu’au sol. N’oubliez pas qu’une chute directe du ciel entraînera des dommages beaucoup plus importants que les autres options de sauvetage énumérées ci-dessous.

arbre

1 – Secouer l’arbre

Si vous travaillez avec un arbre au tronc fin, secouer votre drone peut être une option efficace. Cependant, même avec un tronc fin, si votre drone est coincé trop haut dans l’arbre, il faudra peut-être faire un effort pour provoquer un mouvement suffisamment haut dans l’arbre pour faire une différence. D’autre part, si vous travaillez avec un tronc épais (plus d’un pied de large), cette option peut ne pas fonctionner pour vous, car l’arbre peut être trop rigide et trop inamovible. Néanmoins, cela vaut toujours la peine d’essayer. Dans de telles conditions, les amis sont une excellente option. Demandez donc aux vôtres de venir vous donner un coup de main !

Le processus est simple. Tenez fermement l’arbre et secouez-le d’avant en arrière aussi fort que possible, en appliquant autant de force que nécessaire pour déloger le drone et le faire tomber de l’arbre.

Attention : Lors d’une tentative de sauvetage de drone, veillez à ce qu’aucune des personnes impliquées ne se tienne directement sous le drone. S’il tombe, il peut causer de graves dommages.

Lorsque vous retirez votre drone d’un arbre, n’oubliez pas de tenir compte de la sécurité des animaux sauvages environnants. Assurez-vous qu’en libérant votre drone, vous n’endommagez pas les habitats des animaux dans l’arbre ou autour de celui-ci. Si un nid d’oiseau, des écureuils ou tout autre type d’animal se trouvent dans l’arbre où votre drone est coincé, laissez-les tranquilles et passez à la solution suivante.

Astuce :

N’oubliez jamais que les drones et la gravité sont des ennemis mortels. En secouant l’arbre dans lequel se trouve le drone, vous risquez de le déloger et de le faire tomber au sol, ce qui est une mauvaise chose.

Pour éviter que votre bonheur ne tourne au désastre, évaluez la zone où le drone tombera si vous réussissez à le secouer pour le sortir de l’arbre. Placez-y des coussins, des oreillers, des couvertures, des matelas ou tout autre objet mou pour éviter qu’il ne soit endommagé lors de l’impact. Ou demandez à quelqu’un de se préparer à l’attraper avant qu’il ne touche le sol.

2 – Escalader l’arbre

ATTENTION :

Il est important de mentionner que l’escalade des arbres n’est pas recommandée aux amateurs. Il existe des options plus sûres qui doivent être utilisées en premier lieu pour récupérer votre drone, en particulier si le drone est logé dans un arbre ou est coincé très loin sur une branche.

Grimper aux arbres peut être dangereux, en particulier pour les personnes âgées, les femmes enceintes ou les personnes blessées depuis longtemps. Il est toujours recommandé de prendre des précautions et de disposer d’un équipement de sécurité adéquat pour grimper aux arbres, surtout si l’arbre est humide ou glissant.

Avant de grimper, assurez-vous que l’arbre peut supporter votre poids et qu’il possède les bonnes branches pour vous permettre de grimper avec une relative facilité. Il est également primordial que vous vous assuriez que vous n’enfreignez aucune loi, telle qu’une ordonnance d’intrusion ou de protection, sur le terrain ou l’arbre que vous vous apprêtez à escalader.

C’est toujours une bonne idée d’avoir un ami à proximité lorsque vous pilotez votre drone.

En cas de problème, les amis peuvent vous aider par mesure de sécurité et assurer votre sécurité en cas de problème. Vous ne devez jamais être trop prudent lorsque vous êtes en hauteur et n’oubliez pas : ce n’est qu’un drone et il ne vaut pas la peine de se blesser gravement.

Lorsque vous grimpez à un arbre, prévoyez un itinéraire sûr pour atteindre le sommet, puis redescendre.

Assurez-vous d’abord que l’arbre a des branches solides pour supporter votre poids et que vous pouvez avoir une prise adéquate sur la surface de l’écorce de l’arbre.

Vous pouvez y parvenir en grimpant pieds nus, ou si vous disposez d’une corde d’escalade, il serait très utile de l’utiliser pendant votre ascension pour vous maintenir attaché à l’arbre.

Prenez toujours votre temps lorsque vous grimpez aux arbres et concentrez-vous sur la force provenant de vos jambes et du haut de votre corps. Dès que vous atteignez l’endroit où votre drone est coincé, essayez de le libérer en le tirant doucement hors des branches. Une fois libéré, prenez votre temps et redescendez progressivement.

Note : Lorsque vous grimpez dans un arbre, n’oubliez de retirer de votre corps ou de vos poches tout bijou ou objet de valeur qui pourrait être endommagé ou cassé s’il glissait pendant que vous grimpez.

Les colliers et les bagues peuvent être dangereux pour les grimpeurs, car ils peuvent s’accrocher à quelque chose si vous tombez et vous faire très mal. En outre, veillez à ce que votre tenue ne soit pas trop ample afin qu’elle ne se coince pas dans une branche pendant l’ascension.

Astuce : Si l’arbre est le vôtre et qu’il se trouve sur votre propriété, vous pouvez éviter certains des désagréments physiques causés par l’escalade en créant une échelle de fortune. Pour ce faire, clouez quelques courtes planches de bois dans le tronc de l’arbre.

Pour récupérer le drone, vous pouvez utiliser un escabeau pour atteindre les branches les plus hautes ou grimper dans l’arbre sans aucun équipement. Si vous n’avez pas accès à un escabeau et que vous grimpez à l’arbre de manière illégale, il est recommandé de vous munir d’un sac à dos pour y placer le drone une fois récupéré.

escalader l arbre

Débloquer son drone avec des outils :

Si vous vous trouvez dans une situation délicate où vous ne pouvez pas mener à bien la tâche de sauvetage de votre drone sans outil, ne paniquez pas ! Peut-être le drone est-il coincé trop haut ou l’arbre est-il tout simplement inébranlable. Voici quelques solutions alternatives pour retrouver votre drone en toute sécurité.

1. Utiliser une échelle

Une échelle est un outil ménager de base et il est fort probable que vous ou vos voisins n’en manquiez pas. Cette méthode de récupération permet également de retirer doucement le drone de l’arbre, évitant ainsi de l’égratigner ou de l’endommager par d’autres méthodes.

Pour récupérer votre drone à l’aide d’une échelle :

  • Placez votre échelle contre l’arbre.
  • Grimpez et récupérez le drone.
  • Puis descendez.

Avant de tenter de grimper à un arbre pour récupérer votre drone, assurez-vous que l’échelle est en bon état de marche. Elle doit être suffisamment longue pour vous permettre d’atteindre le drone et suffisamment solide pour supporter votre poids. Vérifiez la solidité du tronc ou des branches de l’arbre et assurez-vous qu’ils sont suffisamment solides pour vous supporter, vous et votre échelle.

Si l’arbre semble à moitié mort ou pourri, il y a de fortes chances que l’arbre ou l’une de ses branches se brise pendant que vous grimpez, vous laissant avec de graves blessures. S’il apparaît que l’état de l’arbre ou de l’échelle n’est pas suffisant, d’autres méthodes sont recommandées pour assurer votre sécurité.

echelle

Autres façons d’utiliser une échelle pour récupérer votre drone

Vous pourriez peut-être grimper à l’arbre, mais le manque de branches à sa base rendra difficile l’accès à votre drone. De plus, l’échelle dont vous disposez est trop courte pour vous permettre d’atteindre votre drone, mais elle est suffisamment longue pour vous permettre d’atteindre les branches robustes. Votre meilleure option serait de combiner les méthodes et d’utiliser l’échelle à la base du tronc, en suivant les mêmes précautions de sécurité que précédemment, pour atteindre des branches plus hautes à partir desquelles vous pourrez grimper.

Secouer l’échelle :

Si les branches de l’arbre sont fines et quelque peu flexibles et mobiles, elles peuvent se casser sous l’échelle et votre propre poids contre. Dans un tel scénario, nous savons déjà que votre échelle ne peut pas vous amener directement à l’endroit où se trouve le drone, mais elle peut tout de même vous amener assez près pour saisir et secouer la branche (ou la branche voisine) dans laquelle votre drone est coincé.

Tout d’abord, placez votre échelle contre le tronc de l’arbre. Ensuite, montez sur l’échelle et dirigez-vous vers la branche où votre drone est coincé. Enfin, saisissez fermement cette branche et essayez de la déplacer d’avant en arrière pour créer un mouvement de balancier qui, espérons-le, délogera votre drone de cette branche.

2. Utiliser une longue perche

Pour sauver votre drone, vous pouvez utiliser une longue perche. Cette méthode vous permet de rester en sécurité au sol tout en ramenant le drone au sol sans risquer de vous emmêler dans les branches de l’arbre. Le processus peut sembler plus facile qu’il ne l’est, selon les ressources dont vous disposez, la stabilité de votre main et la hauteur de votre drone dans l’arbre.

Pour que cette méthode soit aussi sûre et efficace que possible, veillez à ce que le matériau qui compose votre mât soit léger et solide afin qu’il ne se brise pas facilement.

Il est important de disposer d’un bâton léger pour atteindre les arbres, car plus le bâton doit être haut, plus vos bras sont sollicités et plus il est lourd. À une certaine hauteur, le bâton peut commencer à se plier et à fléchir, ce qui rend plus difficile de garder le contrôle de sa direction. L’un des meilleurs types de bâtons à cet effet est celui en bambou, qui est léger et inflexible.

En outre, il est extrêmement facile à obtenir et peu coûteux. Il est probable que vous ou un voisin possède déjà plusieurs perches en bambou dans son jardin, car ce sont des perches de jardinage très populaires et largement utilisées. Toutefois, si ce n’est pas le cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter ; on peut facilement les trouver dans n’importe quelle jardinerie locale.

Une autre option est la perche en fibre de verre, bien qu’elle soit plus difficile à trouver. Cependant, si vous pouvez en trouver une, c’est peut-être la meilleure solution pour ce travail, car elle est robuste et légère.

Un manche à balai, une perche télescopique multifonctionnelle, une perche de nettoyage de piscine, une queue de billard ou une perche en bois peuvent également être efficaces s’ils sont facilement accessibles et suffisamment longs pour atteindre votre drone.

Si vous n’avez pas accès à l’un de ces outils à la maison ou par le biais d’achats en ligne, votre meilleure chance est de vous rendre dans votre quincaillerie locale, où vous trouverez sans doute l’un de ces bâtons en stock ou une autre forme de bâton télescopique qui peut vous aider à récupérer votre drone.

Une fois que vous avez votre super-poteau, montez-le dans l’arbre pour atteindre le drone. Pour que la perche reste stable pendant son ascension, assurez-vous d’avoir une bonne prise sur elle. Cependant, une fois que la perche atteint les branches, elle devrait devenir beaucoup plus stable et plus facile à manœuvrer.

En effet, le fait de l’enfiler dans les branches l’aidera à acquérir l’intégrité structurelle et la force nécessaires pour garder ses mouvements sous contrôle. Ensuite, déplacez-le dans la direction nécessaire pour faire sortir le drone de l’arbre.

Une fois que vous avez atteint le drone, appliquez une force légère pour le faire sortir de l’arbre. Une poussée trop forte peut entraîner des bosses ou des rayures sur la surface du drone. Vous pouvez aussi simplement vous accrocher aux protections de l’hélice ou au train d’atterrissage, car ils ne laisseront pas tomber le drone au sol, et essayer de donner une légère secousse pour le démêler des branches. »

3. Utiliser un fil de pêche

Une ligne de pêche est une autre option que vous pouvez essayer. Une ligne solide revêtue de kevlar est un outil robuste et fiable pour ce travail. La corde de parachute, fabriquée en nylon et dotée d’une gaine tressée en Kevlar (une fibre synthétique utilisée pour fabriquer des gilets pare-balles), offre résistance, flexibilité et fiabilité.

Associez-la à un poids (il est préférable d’utiliser quelque chose de souple mais de lourd – aussi simple qu’une balle de baseball, de cricket ou une balle faite de vieilles chaussettes), et vous avez tout ce dont vous avez besoin !

Commencez par attacher le poids à l’une des extrémités du fil de pêche, en vous assurant qu’il est bien fixé et qu’il ne tombera pas au moment du lancer. Ensuite, déroulez soigneusement le fil de pêche, et évitez les enchevêtrements en créant une ligne droite menant à plus de deux ou trois fois la longueur de la distance estimée entre le drone et la terre.

Après avoir récupéré la ligne, lancez l’extrémité lestée par-dessus la branche sur laquelle le drone est accroché ou une branche proche (juste au-dessus ou au-dessous). Évitez de frapper le drone, car après tous ces efforts, il serait vraiment dommage de finir par détruire votre drone et de tout faire s’écrouler littéralement. Après avoir formé une courbe convexe ou un « n » minuscule sur la branche, si vous pensez que l’angle ou la branche que vous avez réussi à obtenir n’est pas satisfaisant et ne permettra pas de libérer le drone, coupez la ligne, rattachez le poids et essayez à nouveau. C’est en forgeant qu’on devient forgeron !

Si la ligne de pêche ne semble pas pouvoir atteindre une branche assez haute, essayez d’attacher un poids plus lourd (vous pouvez essayer un poids en plomb) ou même d’utiliser un arc et une flèche en attachant simplement la ligne de pêche à une flèche et en la tirant par-dessus.

En outre, vous pouvez également utiliser une fronde pour tirer l’extrémité lestée de la ligne au-dessus de la branche appropriée. À partir de là, vous devez secouer la ligne de pêche afin d’ébranler la branche et permettre au drone de tomber sur une surface amortie en dessous.

Si vous n’y parvenez pas, il vous reste la possibilité de hisser une paracorde ou une corde épaisse en l’attachant à l’extrémité du fil de pêche et en tirant dessus afin d’augmenter la force de secouage des branches les plus fortes pour qu’elles bougent suffisamment pour déloger votre drone.

fil de peche

4. Utiliser une nacelle élévatrice (pour les professionnels)

Dans le cas où vous ne parviendriez pas à récupérer votre drone en utilisant les méthodes énumérées ci-dessus, il est également possible de louer une nacelle et la personne qualifiée et agréée nécessaire pour la faire fonctionner.

Toutefois, avant de faire appel à une nacelle, demandez-vous si cette option est financièrement viable pour vous. Il se peut qu’à ce stade, la bataille soit perdue et que la forêt ait maintenant un nouveau jouet.

Après tout, louer une nacelle à plus de 200 €pour sauver un drone à 100 € ne semble pas être l’achat le plus logique. Cependant, si le drone est soit cher, soit exceptionnellement sentimental pour vous, vous souhaiterez peut-être aller jusqu’à la.

professionnel arbre

5. Appeler à l’aide

Si vous avez épuisé toutes les autres options et que vous ne voulez pas laisser partir votre drone, vous pouvez demander de l’aide. Les services civils et les pilotes de drones professionnels peuvent être en mesure de vous aider à récupérer votre drone. Vous pourriez même vous faire de nouveaux amis dans le processus !

help

Les réseaux sociaux

Les médias sociaux ont contribué à connecter notre monde, et aujourd’hui il n’y a pas de meilleure plateforme que celle-ci pour diffuser un message à grande échelle en peu de temps. Dans des situations désespérées comme celle-ci, où le temps est compté et où vous avez l’intention de récupérer votre drone avant la tombée de la nuit ou de la prochaine pluie, la vaste portée des médias sociaux et des membres utiles de la communauté peut être mise à profit.

L’envoi d’un tweet, d’une publication Facebook ou Instagram, ou d’une histoire Snapchat décrivant votre situation attirera certainement l’attention de beaucoup. En demandant aux internautes de partager le message, vous aurez une portée beaucoup plus large et vous attirerez probablement l’attention de quelqu’un qui possède les outils, l’expérience et la capacité nécessaires pour vous aider à vous sortir de cette situation difficile.

Les sociétés spécialistes des forêts

Les entreprises de services arboricoles comptent des personnes expérimentées dans l’entretien et la maintenance des arbres. Ils disposent souvent des outils nécessaires, tels que des harnais, des cordes et des échelles, pour aider à sauver un drone d’un grand arbre. Si vous connaissez personnellement des élagueurs, vous pouvez leur demander s’ils sont prêts à vous aider à sauver votre drone perdu. (voir notre article)

Toutefois, si un ami professionnel vous vient en aide, n’oubliez pas de lui proposer de payer son temps, même s’il vous dit qu’il s’agit d’un service purement bénévole. Si vous n’en connaissez pas personnellement, essayez d’appeler les entreprises locales de services aux arbres (Google « tree trimmers near me ») et expliquez la situation.

Bien sûr, ils vous factureront probablement le temps passé à ne pas servir les clients, mais cela devrait tout de même être moins cher que de louer une nacelle. Dans de nombreux cas où des animaux domestiques sont piégés dans des arbres, ils viennent généralement les sauver pour une somme modique de moins de 100 €. La même situation pourrait bien s’appliquer à un drone perdu.

Les choses à ne pas faire si votre drone est bloqué dans un arbre

Après une telle épreuve, il est compréhensible que vous soyez frustré et que vous ayez recours à des formes de sauvetage plus désespérées. Cependant, il est important de penser rationnellement.

De nombreuses options qui vous viennent à l’esprit peuvent endommager le drone ou causer des dommages supplémentaires, et après tous ces efforts, c’est la dernière chose que vous souhaitez.

Quelques erreurs à éviter :

arbre2

Jeter des choses lourdes

Certains sites Web suggèrent d’utiliser des objets durs ou l’eau d’un tuyau pour essayer de faire tomber votre drone d’un arbre. Si vous êtes suffisamment proche du tuyau d’arrosage de votre maison pour atteindre votre drone, il existe de nombreuses autres options qui seraient bien meilleures.

Cependant, même si vous essayez cette option, les tuyaux d’arrosage n’ont généralement pas la pression d’eau nécessaire pour que cela fonctionne. De plus, même si c’était le cas, l’eau risquerait fortement d’endommager les circuits internes délicats de votre drone.

D’un autre côté, jeter des objets étrangers sur l’arbre pour tenter de déloger le drone par la force présente un risque élevé de l’endommager alors qu’il est encore en place.

Utiliser un autre drone

Bien que l’idée d’envoyer un engin télécommandé pour déloger votre drone puisse sembler bonne, vous devez vous rappeler que de nombreuses séries et sketches comiques ont mis en scène cette situation.Il n’y a pas beaucoup de choses qui gâchent plus l’humeur que de se retrouver avec un drone coincé dans un arbre, mais deux drones coincés pourraient bien le faire ! Il y a de fortes chances pour que les deux se retrouvent coincés ou endommagés et que cela représente beaucoup trop d’efforts pour une faible récompense.

Suivez les réglementation pour éviter les crashs

Pour éviter les crashs, on vous conseille vraiment de respecter les réglementations et de piloter dans des endroits assez accessibles pour les drones. Pour en savoir plus sur les règles à respecter, vous pouvez consulter l’article des services publics français.

Utilisez DJI FlySafe

Les zones d’interdiction de vol sont des zones dans lesquelles votre drone n’est pas autorisé à voler. Si vous essayez de pénétrer dans une zone interdite au vol, votre drone refusera d’avancer.

Vous ne pourrez pas non plus décoller d’un point situé dans cette zone sans déverrouillage préalable. De manière générale, ces zones correspondent à des zones d’interdiction de vol ou à des zones à risque. Il peut s’agir, par exemple, de pistes d’aérodrome, de lieux institutionnels (l’Élysée, le Parlement…), de lieux sécurisés comme les centrales nucléaires, de lieux interdits de survol comme les prisons et les écoles militaires, etc.

Cependant, la No Fly Zone de DJI n’est pas liée à la réglementation applicable en France. Ainsi, l’absence d’une No Fly Zone de DJI ne signifie pas que vous pouvez voler sans autorisation (et la présence d’une No Fly Zone de DJI ne signifie pas toujours qu’une autorisation est requise par la loi).

Utilisez des drones de qualité

Pour diminuer vos risques de crash, il est important d’utiliser des drones qui possèdent une technologie assez développé et sûr. On pense directement à la marque DJI, mais encore à Parrot, qui proposent des drones extremement performant.

Pour vous aider à choisir votre drone, nous réalisons différents comparatifs de drone que vous pouvez retrouver ci-dessous :